Questions/Réponses sur les vaporisateurs à herbes séchées !

Tests, avis et conseils généraux sur les vaporisateurs (inhalateurs) et leur utilisation avec des herbes en phytothérapie ou aromathérapie (phyto-inhalation).

N'hésitez pas à nous envoyer vos conseils pertinents sur les vaporisateurs et nous les publierons ! Contact

Conseils Vaporisateurs

Nous vous proposons un tas de conseils en vrac sur l'utilisation des vapo avec les plantes médicinales Bio

Infos générales

Le vaporisateur est -il vraiment sans danger ?

Nous allons partir du principe que vous utilisez un vaporisateur parfaitement sain pour votre santé de type Volcano Storz Bickel. C'est à dire, un vaporisateur qui ne rajoutera aucune saleté à votre inhalation (colles, soudures, plastiques, gaz toxiques ou autres...). Ce vaporisateur a donc toutes les qualités thérapeutiques et médicinales requise en phytothérapie. Cependant, il faut faire attention à la matière végétale que vous souhaitez vaporiser !

- L'herbe aromatique ou plante médicinale utilisée devrait idéalement être Bio !

- Certaines herbes peuvent contenir des produits toxiques à leur état naturel comme par exemple des goudrons ou autres !

- Certaines plantes peuvent avoir des principes actifs dangereux ou non désirés

- Certaines plantes peuvent être interdites à la consommation et leur utilisation vous expose donc à des poursuites judiciaires.

- A certaines températures quand on approche de la pré-combustion (200°C-230C°) certains gaz nocifs comme par exemple le Benzène peuvent faire leur apparition !

Techniques de vaporisation

- Plus vous aspirez fort et plus vous ferez baisser la température de vaporisation. Plus vous aspirerez lentement et plus la température augmentera ! (Technique de base indispensable pour maîtriser votre vaporizer !)

- Bien que l'utilisation de vaporisateurs avec thermostat facilitent considérablement l'utilisation il est important de contrôler la température de vaporisation. Pour ceci, il faut que vous appreniez, grâce à la sensation en bouche, à ressentir la chaleur du filet de vapeur que vous inhalez. Ça pourrait vous paraître un peu complexe au début, mais avec un peu d'expérience vous allez vite apprendre afin de contrôler la température de chauffe et éviter à coup sûr la combustion ! (Avec cette technique, vous pouvez maîtriser tous les vaporiseurs très facilement!)

- Nous vous conseillons de commencer votre session de phyto-inhalation par la partie basse du panel de température de la matière végétale choisie et de monter progressivement la chauffe quand les arômes ou la densité de vapeur commence à baisser !
Par exemple, la feuille d'Eucalyptus se vaporise idéalement entre 120° et 140°. Vous pouvez donc commencer par une température vers 120° ou 125° et monter progressivement vers les 140°.
Le contraire ne marcherait pas bien et serait même contre-productif !

Hygiène et sécurité

- Le vaporisateur est certes excellent pour la santé quand on l'utilise correctement. Il n'en reste pas moins que le principe même de la vaporisation ne tue pas les microbes. Il est donc indispensable de nettoyer régulièrement votre vaporizer ainsi que ses accessoires !

- Selon les plantes vaporisées, vous pouvez utiliser de l'eau chaude, des nettoyants bio ou idéalement de l'alcool à 90 non modifié.

- Évitez de souffler dans un vapo ou dans son tube ou tuyau surtout si vous partagez votre vaporisateur ! Effectivement, la vaporisation reste pathogène (car pas de combustion) et vous risquez donc de partager les microbes avec tout le monde !

- Ne pas partager un vaporisateur avec une personne qui a une maladie de type « contagion directe » virale (rhumes, grippes …)

- L'utilisation des plantes médicinales n'est pas à prendre à la légère ! Les plantes contiennent des principes actifs et des huiles essentielles ! Il est donc fortement conseillé de consulter votre médecin ou idéalement votre Phytothérapeute qui pourra vous orienter sur les meilleures herbes médicinales à utiliser en fonction de vos maux, problèmes ou maladies et surtout vous alerter sur leurs contres indications ! Effectivement, certaines plantes peuvent avoir des effets allergisants, des effets secondaires et certains mélanges peuvent être dangereux ou contres-indiqués pendant certains traitements médicaux !

- Il est interdit de vendre ou d'acheter en Europe des vaporisateurs qui n'ont pas la norme CE !
Certains en proposent ! Fuyez ce genre de boutiques de vaporisateurs qui par ce fait montrent leur manque de sérieux.

Chez Docteur Vaporisateur tous nos vaporisateurs et cigarettes électroniques sont CE certifiés !

En dehors du fait que vous vous mettez dans l'illégalité, cela pourrait aussi être dangereux pour votre sécurité et votre santé. Effectivement, la norme CE doit normalement vous protéger contre par exemple les risques d'incendie ou d'explosion (batteries au lithium ...)

- Quand vous achetez un vaporisateur électrique, il faut toujours procéder à un "rodage" avant la première inhalation. Le rodage consiste à faire préchauffer le vapo à température max pendant un certain temps afin d'éliminer les résidus éventuels tout le long du circuit d'air. Certains vaporisateurs réclament quelques minutes de rodages et d'autres plusieurs heures. Quand les mauvaises odeurs se dissiperont vous pourrez enfin charger votre matière végétale et commencer à vaporiser vos plantes séchées préférées.


Faites défiler vers le haut