Le vaporisateur portable Arizer Solo 2 fait partie des meilleurs du marché !

En effet, son prédécesseur l'Arizer Solo sorti en 2010 à connu un succès largement mérité.

Il s'agissait tout simplement du vaporisateur portable le plus performant jusqu'en 2014 à la sortie du Mighty !

Depuis, le fabricant à sorti une seconde version améliorée du Solo pour de meilleures performances et un usage plus souple.

Ainsi, le Arizer Solo 2 reste l'une des références du marché de la vaporisation portable, et arrive même en seconde position de notre sélection.

Bonne lecture avec Docteur Vaporisateur sur cet article consacré à l'usage du Arizer Solo 2 !

L'embout buccal du Solo 2 avec une grille

Le vaporisateur portable Arizer Solo 2 fonctionne avec un embout buccal en verre.

Cet embout se présente sous la forme d'un tube dans lequel nous plaçons les plantes à vaporiser d'un côté et par lequel nous inhalons de l'autre.

La partie dédiée aux plantes est une petite chambre qui ira se placer dans le vaporisateur à proximité de son élément de chauffe.

Cette chambre sépare les plantes du reste de l'embout grâce à un écran de verre percé de quatre petit trous pour laisser passer l'air et la vapeur.

Le fait est que des microparticules végétales passent à travers ces trous pour s'accumuler dans le tube ou se loger dans la bouche de l'utilisateur...

C'est plutôt désagréable et cela donne à notre vapo des allures d'égoutterie en plus de faire du gâchis.

Nous vous recommandons donc de placer une petite grille d'inox sur l'écran en verre au fond de la chambre de vaporisation !

Ainsi, les problèmes que nous vous avons mentionnés ci dessus seront en grande partie réglés.

Remplir correctement la chambre du Arizer Solo 2

Afin d'obtenir facilement et durablement de la vapeur pendant votre session de vaporisation, il sera nécessaire de remplir correctement le compartiment à plantes.

En effet, comme il s'agit principalement d'un vaporisateur à convection, il faut que l'air puisse y circuler en contact avec un maximum de plante.

Ainsi, il sera strictement inutile de trop tasser les plantes !

Pas non plus la peine de réduire la plante en poudre.

Plusieurs méthodes s'offrent à vous pour remplir la chambre de vaporisation du Arizer Solo 2.

Par exemple, il est possible d'aspirer les plantes en inhalant par l'embout buccal.

Mais je préfère appliquer la méthode recommandée par le fabricant.

Elle consiste à se munir d'un récipient dans le quel nous plaçons notre plante émiettée, puis d'y plonger le tube du côté compartiment à plantes.

Il suffit ensuite de légèrement tasser le tout afin que la plante ne soit pas en contact avec l'élément de chauffe !

Quand placer la chambre dans l'Arizer Solo 2 ?

L'un des avantages du vaporisateur portable Arizer Solo 2, c'est de pouvoir placer ou retirer la chambre de vaporisation - embout buccal quand cela nous chante.

Cela nous permet même d'utiliser le Solo 2 comme un vaporisateur avec bouffées à la demande !

En outre, selon la température à laquelle nous plaçons la chambre de vaporisation dans le vaporisateur, nous aurons une expérience différente.

En effet, si nous choisissons de la placer dans le Solo 2 avant de l'allumer, les plantes subirons le temps de chauffe et nous obtiendrons un beau volume de vapeur des les premières bouffées.

A contrario, si nous la plaçons après que la température soit atteinte il faudra donc tirer quelques bouffées avant que la production de vapeur soit aussi conséquente que dans le premier cas.

En revanche, nous bénéficierons d'un rendu saveur plus pur lors de ces premières bouffées !

Alors, volume ou saveur ?

Une inhalation lente et soutenue pour le Solo 2

Le vaporisateur portable Arizer Solo 2 est comme nous vous le disions, un vaporisateur qui fonctionne principalement par chauffe à convection.

La chauffe à convection implique que l'extraction des principes actifs sous forme de vapeur se fait par le passage d'un flux d'air chaud à travers la plante.

Ainsi, ce flux d'air se fera avec l'inhalation de l'utilisateur.

Vous l'aurez compris, l'inhalation devra être lente et soutenue un certains temps afin de maintenir le flux d'air chaud à travers les plantes !

Laissez moi vous donner un petit truc en plus.

Si les plantes ne sont pas chauffées de façons homogène et que vous avez besoin de les remuer en cours de session, c'est sûrement parce qu'elles sont trop compactées !

Si elles ne l'étaient pas, l'air circulerait plus librement en elles et les chaufferait de façon homogène.

Vous auriez donc une meilleure production de vapeur et moins de frustrations.

Entretien régulier de l'Arizer Solo 2

Afin de garantir au Arizer Solo 2 le meilleur de son potentiel, il sera bienvenu de l'entretenir aussi régulièrement que possible.

En effet, plus vous attendrez avant de procéder au nettoyage, plus il sera difficile à effectuer et plus vos sessions de vaporisation perdrons en rendu aromatique...

De fait, un vaporisateur sale accumulera des microparticules de plantes et des substances collantes qui altérerons les saveurs de nos plantes avec un goût rance.

De plus, si l'élément de chauffe est sale, il sera sensiblement moins efficace !

C'est pourquoi nous vous recommandons de retirer les herbes vaporisées après chaque session de vaporisation, en veillant à ce qu'il n'en reste pas sur l'élément de chauffe.

Un petit coup de brosse lorsque le Solo 2 est froid sera parfait.

Pour le remettre à neuf lorsqu'il est trop sale, frottez le avec un coton tige imbibé d'alcool !

Quand à l'embout buccal, faites-le tremper dans l'alcool une demi-heure avant de le rincer à l'eau.

Réduire la part de conduction du Solo 2

Il est possible de réduire la part de conduction du système de chauffe du Arizer Solo 2.

Pourquoi faire ce choix ?

Pour mieux apprécier la part de chauffe à convection !

Ainsi, la production de vapeur sera moins réactive, mais tellement plus savoureuse...

Pour ce faire, nous aurons besoin d'une capsule Storz and Bickel.

Nous nous séparerons de son couvercle, puis nous la mettrons sur l'élément de chauffe du Solo 2, le fond de la capsule devant être en contact avec la surface de l'élément.

Vous pourrez constater alors que lorsque vous mettez la chambre de vaporisation dans le vaporisateur, elle est plus éloignée de l'élément de chauffe que d'accoutumée !

Cela aura donc pour effet, bien sur, de réduire la part de conduction .

Pour conclure

Les vaporisateurs du fabricant Arizer font des heureux depuis déjà plusieurs années.

La réputation du fabricant n'est plus à faire et c'est avec beaucoup de plaisir que nous avons pût revisiter cette nouvelle version du Arizer Solo.

Le réglage de la température au degré près offre un vrai confort d'utilisation au Solo 2 que n'avait pas son prédécesseur !

En bref, Arizer Solo 2 c'est à la fois l'expérience et l'innovation.

C'est pourquoi il a autant de succès, et pourquoi nous devions écrire cet article pour aider ses propriétaires à en tirer le meilleur.

Bonnes vapes !


Faites défiler vers le haut