chanvre textile cbd france

Il était une fois... Le CBD !

Certains d'entre vous ont détesté les cours d'histoire a l’école et Heureusement les choses changent...

En vieillissant, nous développons une nouvelle appréciation de l'apprentissage et de l'acquisition de connaissances, en particulier lorsqu'il s'agit de choses qui nous passionnent. n’est-ce pas !!?!

Nous avons donc décidé de rassembler cette brève chronologie de l'histoire du CBD et toute l'info du CBD !

Nous reviendrons sur les aspects de sa découverte et bien que nous ne tenterons pas de lancer à quiconque une leçon d'histoire ennuyeuse, il est vraiment agréable de temps en temps de s'imprégner de nouvelles connaissances dont voici le début !

formule cbd

Histoire du CBD

Revenons sur les dates importantes dans la recherche sur le CBD.

Notons que l'on ne peut évidement pas parler du CBD sans parler du THC qui est la molécule interdite en France pour ses propriétés psychotropes !


1940


Roger Adams isole le CBD (cannabidiol) a partir de la plante Cannabis sativa L.

Roger Adams était un ancien élève de Harvard et un éminent chimiste de l'Université de l'Illinois qui a passé plusieurs années de sa carrière à faire des recherches sur la chimie du cannabis.

Peu de temps après que le Dr Adams eu isolé les premiers cannabinoïdes du Cannabis, les scientifiques ont commencé à les tester sur des animaux de laboratoire même s'ils n'avaient pas encore déterminé le type exact de structures chimiques avec lesquelles ils travaillaient.

La plus documentée de ces premières expériences a été menée en 1946 par un homme nommé Walter S. Loewe, qui a testé sur des lapins et des souris les cannabinoïdes THC, CBD et CBN.

Ses résultats ont montré que si le THC provoquait la catalepsie (un type de transe) chez les souris, le CBD ne semblait pas produire d'effets observables sur le comportement.

Les observations ont également montré que le THC provoquait, contrairement au CBD, une «action excitatrice centrale» chez les lapins.

Ce sont ici, les premiers résultats de laboratoire qui indiquèrent que le CBD n'avait aucune activité psychotrope.

Rappelez-vous, cependant, que puisque les structures des cannabinoïdes n'avaient pas encore été identifiées, les scientifiques ne savaient pas encore quel composé était responsable des réactions produites.

Même si le Dr Adams était techniquement le premier à isoler le CBD en tant que composé chimique, il est difficile de lui donner tout le crédit de sa découverte parce qu'il n'a pas décrit la structure chimique du composé.

Cette distinction appartient au scientifique israélien Dr Raphael Mechoulam qui a identifié la stéréochimie du CBD dans son laboratoire à l'Université hébraïque de Jérusalem en 1963.

Mechoulam fut également le premier à identifier la structure du THC (1964) et est plus ou moins considéré comme le parrain du cannabis moderne.

Sans ses découvertes, nous aurions aucune idée que le THC est le composé psychoactif du Cannabis ou que le CBD est un composé non-enivrant qui aurait des centaines de bénéfices médicinaux !

roger adams cbd thc

1960


Certains des premiers sujets de laboratoire que le Dr Mechoulam a testé avec les composés de cannabis nouvellement trouvés étaient des primates.

Il n'a pas fallu longtemps pour réaliser que le THC, et non le CBD, était responsable des effets cérébraux sédatifs et intoxicants.

Dès que le Dr Mechoulam eu identifié les structures spécifiques des cannabinoïdes actifs du Cannabis, l'intérêt pour la plante et son utilisation en tant que potentiel médicament a commencé à monter en flèche.

Au début et au milieu des années 1970, la British Pharmacopoeia qui publie des normes de qualité pour les substances médicinales au Royaume-Uni a publié une teinture de cannabis homologuée contenant probablement du CBD dans une huile à spectre complet (Full spectrum) à usage thérapeutique.

raphael mechulam cbd thc

Années 70


Les usages thérapeutiques du CBD commencent à être étudiés

En 1973, un groupe de scientifiques brésiliens a annoncé que le CBD réduisait voire empêchait les convulsions causées par l'épilepsie chez les animaux, un effet démontré à la fin de la décennie chez les patients souffrant de troubles neurologiques.

Bien que la plupart des personnes ayant reçu une dose du composé aient connu une certaine amélioration, les résultats n'ont toujours pas été jugés concluants.

Un an plus tard, en 1974, des chercheurs du pays ont découvert pour la première fois que le CBD fonctionnait comme un anxiolytique, atténuant les symptômes de ce trouble.

Au milieu des années 70, d'autres essais cliniques ont exploré d'autres domaines médicaux, démontrant que l'administration du composé réduit les nausées et les vomissements causés par la chimiothérapie.

Les effets sédatifs du produit chimique ont également été découverts à ce moment.

Après confirmation de ce phénomène chez l'animal, plusieurs études ont confirmé qu'il améliorait également le sommeil chez les patients souffrant d'insomnie.

Années 80 et 90


Le CBD dans le traitement de la psychose et de l'anxiété

Bien que les publications sur le CBD se soient multipliées dans la décennie des années 70, l'intérêt pour la molécule a diminué au cours des deux années suivantes. Néanmoins, des percées importantes ont été réalisées au cours de cette période.

Des progrès ont continué à être faits au Brésil: en 1980, une petite étude menée à São Paulo à laquelle Mechoulam a collaboré a été l'une des premières à révéler que le CBD diminue les convulsions chez les patients épileptiques.

En 1982, une autre recherche ultérieur a décrit la première preuve que le CBD avait des effets antipsychotiques.

Ses auteurs ont prouvé dans un groupe de volontaires sains que le composé inhibait les symptômes tels que la perception altérée, la dépersonnalisation et le refus de communiquer avec les autres.

Cependant, le CBD n'a pas été administré ouvertement aux patients avant 1995 lors d'un test clinique dont les participants se sont remarquablement améliorés après avoir reçu un traitement au cannabidiol.

Mais là où les experts ont commencé à vraiment considérer le potentiel thérapeutique du cannabis en 1988 est lorsque les scientifiques ont découvert pour la première fois le système endocannabinoïde du corps humain; c'est-à-dire, les récepteurs aux cannabinoïdes qui se trouvent naturellement dans le système nerveux.

La découverte a ouvert la porte à de nouvelles études dans différents domaines médicaux, publiées au cours
de la décennie suivante.

À la fin des années 90, un groupe de chercheurs des National Institutes of Mental Health aux États-Unis a révélé que le CBD était un antioxydant cellulaire puissant tandis que d'autres travaux ont montré que cet effet lui conférait des propriétés neuro protectrices.

Ces qualités signifient que la chimie du cannabis se traduit par une réduction de la dégénérescence des neurones produits par des maladies comme Alzheimer et Parkinson.

raphael mechulam cannabis cbd

Années 2000


Le rôle de la CBD dans le traitement des maladies auto-immunes

Au cours de la première décennie du nouveau millénaire, des études plus prometteuses ont été menées sur le potentiel thérapeutique du CBD.

La recherche, qui a utilisé des modèles animaux, a porté sur deux domaines: son effet sur les cellules du système immunitaire et ses propriétés anti-inflammatoires et apaisantes.

Les études suggèrent en premier lieu que le composé ralentit l'avancée de la polyarthrite rhumatoïde et est capable de réguler la présence de certaines molécules impliquées dans le développement des tumeurs , grâce à ses propriétés immunosuppressives et anti-inflammatoires.

En outre, ils ont démontré l'efficacité des traitements avec CBD pour soulager la douleur chronique d'origine neurologique chez les rongeurs.

Bien que la recherche sur le cannabis thérapeutique continue d'être entravée par des restrictions légales, des douzaines d'études réalisées ces dix dernières années ont montré que le CBD pouvait être utilisé pour traiter des maladies comme l'épilepsie, l'anxiété, les maladies cardiovasculaires, la schizophrénie et le cancer.

Différence entre Cannabis et Chanvre

Maintenant vous savez que le CBD (cannabidiol) est un cannabinoïde qui est présent dans le cannabis...

Le chanvre et le cannabis sont à la base la même espèce, le "Cannabis Sativa".

Pour être considérée comme du chanvre, une plante ne doit pas contenir plus de 0,2% de tétrahydrocannabinol ou de THC et doit faire partie des variétés de chanvre légales en Europe.

Variétés de chanvre/hemp pour la production de fibres

- Delta Llosa
- Delta 405
- Dioica 88
- Epsilon 68
- Fedora 17
- Félina 32
- Félina 34
- Férimon
- Fibranova
- Fibrimon 24
- Futura 75
- Juso 14
- Red Petiole
- Santhica 23
- Santhica 27
- Tiborszallasa
- Uso 31

Variétés de chanvre/hemp pour la production de fibres (2006/2007)

- Bialobrzeskie
- Chamaeleon
- Cannakomp
- Fasamo
- Fibriko TC
- Finola
- Kompolti hibrid TC
- Kompolti
- Lipko
- Silesia
- Uniko-B



La culture est encadrée par des textes européens qui obligent notamment le producteur de chanvre à s'approvisionner en semences auprès d'un organisme agréé.

En France la Coopérative Centrale des Producteurs de Semences de Chanvre : (CCPSC).

Ainsi, le chanvre dit « industriel » ne doit pas dépasser 0,2 % de THC voir Ministère de la Solidarité, de la Santé et de la Protection Sociale.

Décret n° 88-1231 du 29/12/88 relatif à certaines substances et préparations dangereuses J.O. du 31/12/88
- page 16815. Article R 5181 page 16822 & Ministère des Affaires Sociales et le de la Solidarité Arrêté du 22/08/90, portant application de l'article R.5181 pour le Cannabis J.O. du 04/10/90 page 12041 modifié par l'arrêté du 27 mai 1997
- J.O. du 31/05/97 modifié par l'arrêté du 2 juillet 1999 - J.O. du 08/07/99 )


Interactions entre le CBD et THC

Le THC est le cousin cannabinoïde du CBD qui transmet la plupart des effets psychoactifs et euphoriques (l’ivresse) du cannabis.

Il existe deux sous-espèces, le Cannabis sativa et Cannabis Sativa L. que l’on appelle plus communément chanvre. Le chanvre ne possède pas de propriétés psychoactives par rapport à Cannabis sativa et les deux étaient utilisés dans les temps très anciens.

Les cannabinoïdes majeurs sont le THC, le CBD et le CBG. Ils diffèrent par leur structure chimique et leur action.


cbd docteur vaporisateur


Les composants principaux du chanvre

Le Terpénophénols est un nom générique pour des substances (plus de 70 terpénophénols connus) présentes dans le cannabis dont :

- Delta-9-tétrahydrocannabinol ou tétrahydrocannabinol (THC)

- Cannabidiol (CBD)

- Cannabinol (CBN)

Le cannabidiol serait un bon marqueur d’identité , des huiles essentielles à dérivés terpéniques, des Flavonoïdes, sucres, acides gras, spiro-indanes phénoliques, dihydrostilbènes ainsi que des Composés azotés (amines, alcaloïdes dérivés de la spermidine)

Les premières traces des propriétés hallucinogènes et analgésiques furent décrites dans des traités chinois et Ayurvédique indiens qui remonte au I° millénaire.

Elle fût Introduite aux Etats-Unis par des travailleurs immigrés mexicains vers 1920, Les populations d'Asie occidentale, Assyriens, Scythes puis Arabes appréciaient le pouvoir enivrant des vapeurs de résine de chanvre (brulée comme encens).

C'est lors de l'expansion islamique que d'autres peuples du pourtour méditerranéen l'adoptèrent comme plante médicinale ou enivrante.

Son introduction en Europe remonte pour la France à l'expédition Napoléonienne d'Egypte et fait suite à la colonisation de l'Inde par l'Angleterre, L'empereur chinois "Shen Nung" en fut le premier utilisateur connu, les chinois l’utilisait afin de soulager les douleurs et autres maux dans la médecine chinoise; la reine Victoria en était une consommatrice régulière au moment de ses fortes douleurs périodiques.

Propriétés connues

- Analgésique, antiémétique, stimulant l'appétit, hypnotique, antispasmodique, bronchodilatateur, anti glaucomateux

- Sensation de bien-être avec légère ivresse, détente et forte tendance au rire, ou peut au contraire faire survenir une légère angoisse et anxiété chez certaines personnes très sensibles.

- Modification de la perception sensorielle ( les sons, les couleurs, la distance, les formes)

- Modification de la perception temporelle (le temps est élastique)

- Perturbation de la coordination motrice (attention à la conduite automobile,vélo, patin, skateboards)

- Altération de la mémoire avec association d'idées parfois confuses, parfois brillantes, souvent hors du propos en cours

- Induction du sommeil (ce qui peut être le seul effet chez certaines personnes)

- Amélioration ou modification des sensations sexuelles et sensuelles

- Neuro protection

Le chanvre mâle à fournit une fibre végétale utilisée à grande échelle pendant très longtemps pour faire des cordages solides, des voiles pour la marine, des toiles ou des filets, l'armature des tapis etc...

Une graine, le Chénevis, riche en huile (32%) et en protéines (22%) est utilisée dans l'élevage aviaire et accessoirement par les pêcheurs à la ligne

Le chanvre produit pas moins de 400 composés organiques dont le cannabidiol (CBD).

Les principaux groupes de molécules avec des propriétés bio actives présentes dans le chanvre sont les terpènes et les cannabinoïdes.

Qu’est-ce que le CBD et que fait-il ?

Ces questions et bien d'autres sont au cœur de ce guide complet sur l'un des composés les plus fascinants et importants de la plante de cannabis. Les plantes de cannabis produisent plus de 400 composés différents.

Bien entendu, tous ces composés ne sont pas uniques au cannabis sativa et apparaissent dans de nombreuses autres espèces de plantes.

C'est pourquoi le cannabis sativa peut avoir une odeur de pins ou avoir un goût de citron frais (c’est ce que l'on nomme les Terpènes).

Mais sur ces 400 composés, plus de 60 à 80 d'entre eux sont totalement spécifiques au genre cannabis sativa.

Cependant, tous les cannabinoïdes ne sont pas égaux.

L'un d'entre eux, le cannabidiol, ou CBD, détient la clé de la grande variété d'effets médicinaux et thérapeutiques qu'offre cannabis sativa.

Plus nous en apprenons sur le CBD, plus il semble prêt a révolutionner la médecine telle que nous pouvons la connaitre.

CDB : Les principes fondamentaux du cannabidiol

Les façons dont les plantes interagissent avec le corps humain sont extrêmement complexes.

Et la vérité est que nous n’en connaissons pas autant que nous le devrions au sujet de ces interactions, du moins pas pour le moment

Psychoactif ?, c’est quoi Docteur ?

le terme « psychoactif » est utiliser afin de décrire certaines substances ou médicaments.

Le terme « psychoactif » ramène au terme « psychotrope » qui est une substance qui agit principalement sur l'état du système nerveux central en y modifiant certains processus biochimiques et physiologiques cérébraux, sans préjuger de sa capacité à induire des phénomènes de dépendance, ni de son éventuelle toxicité

Que fait le CBD?

Nous avons couvert les détails de ce qu'est le cannabidiol, ses propriétés de base et d'où il vient.

C'est pour cette bonne raison que le cannabidiol domine la conversation des applications médicales du cannabis ses dernières années.

Comment le cannabidiol interagit avec le corps?

Les 60 à 80 cannabinoïdes interagissent avec notre corps grâce à un réseau de neurones appelé système endocannabinoïde

Le système endocannabinoïde parcourt tout votre corps et devient chargé de récepteurs qui se lient aux cannabinoïdes dans votre circulation sanguine.

Ce sont ses interactions chimiques de ces liens qui créent une série de réponses larges et largement inconnues dans votre corps.

Le système endocannabinoïde est profond et touche tous les principaux systèmes du corps.

Et c'est pourquoi cannabis sativa peut faire beaucoup de choses, en modifiant et en régulant les humeurs, en stimulant l'appétit et en réduisant la douleur.

Le CDB n'a aucune toxicité pour les humains, il est très réactif avec le système endocannabinoïde.

Quand il se lie aux récepteurs du système endo cannabinoïde, il stimule toutes sortes de changements dans le corps

La plupart de ces changements sont incroyablement bénéfiques, et les chercheurs continuerais à découvrir des utilisations médicales réelles et potentielles a travers leurs recherches.


Le CDB du point de vu de la recherche scientifique.

La meilleure façon d'apprécier ce que le CBD peut faire est de jeter un coup d'œil du côté de la recherche.

Cette vue d'ensemble dresse la liste des principaux avantages médicaux du CBD, puis explique les études clés qui les étayent.

vous pouvez avoir un aperçus via l’université du MIT concernant les recherches sur le CBD a l'adresse Université du MIT

- Alzheimer :

Il aurait été démontré que le CBD possèderais des propriétés neuro protectrices sur plusieurs maladies neurodégénératives, dont la maladie d’Alzheimer (1)

Alzheimer est un type de démence qui provoque des troubles de la mémoire, de la pensée et du comportement. Les symptômes apparaissent généralement lentement et s’aggravent au fil du temps, devenant assez graves et interférant avec les tâches quotidiennes(2)(3).

- Les AVC :

Un accident vasculaire cérébral (AVC) ou attaque cérébrale, est une défaillance de la circulation du sang qui affecte une région plus ou moins importante du cerveau.

Il survient à la suite de l’obstruction ou de la rupture d’un vaisseau sanguin et provoque la mort des cellules nerveuses, qui sont privées d’oxygène et des éléments nutritifs essentiels à leurs fonctions.

- Le Glutamate :

la toxicité du glutamate (4)

Le glutamate est un acide aminé naturellement présent dans le corps.

Sa « version chimique » a été découverte en 1907, pour en faire un additif alimentaire.

Il se cache sous le nom de code E621 et est un exhausteur de goût qui est très largement utilisé dans l’industrie agro-alimentaire.

Les Japonais le considèrent comme la 7e saveur, après le sucré, le salé, l’amer, l’acide, l’astringent ou âpre, et le piquant.

Il se présente sous la forme d’une poudre blanche qui renforce le goût des ingrédients présents dans l’aliment et agit comme un excitant sur le cerveau).

- La sclérose en plaques :

La sclérose en plaques est une maladie qui touche le système nerveux central, en particulier le cerveau, les nerfs optiques et la moelle épinière.

Elle altère la transmission des influx nerveux et peut se manifester par des symptômes très variables : engourdissement d’un membre, troubles de la vision, sensations de décharge électrique dans un membre ou dans le dos, troubles des mouvements.

- La maladie de Parkinson (5)(6):

Parkinson affecte le système nerveux central responsable de troubles progressifs : mouvements ralentis, tremblements, rigidité puis troubles cognitifs et la neuro dégénérescence causée par l’abus d’alcool (7).

Des essais cliniques démontrerais aussi l’efficacité du CBD sur la douleur neuropathique centrale et périphérique, la polyarthrite rhumatoïde et la douleur cancéreuse (8).

Aucunes études cliniques qui aurait exploré l’efficacité du CBD seul sur la douleur n’est connue à ce jour .

Annexe CBD:

(1) Esposito G et al. The marijuana component cannabidiol inhibits beta-amyloid-induced tau protein hyperphosphorylation through Wnt/beta-catenin pathway rescue in PC12 cells. J Mol Med (Berl). 84(3):253-8. (2006).

(²) Martín-Moreno et al. Cannabidiol and Other Cannabinoids Reduce Microglial Activation In Vitro and In Vivo: Relevance to Alzheimer’s Disease. Molecular Pharmacology. 79(6):964-973. (2011).

(3) Iuvone et al.Neuroprotective effect of cannabidiol, a non-psychoactive component from Cannabis sativa, on beta-amyloid-induced toxicity in PC12 cells. J Neurochem. 89(1):134-41. (2004

(4) Pazos et al. Mechanisms of cannabidiol neuroprotection in hypoxic-ischemic newborn pigs:role of 5HT(1A) and CB2 receptors. Neuropharmacology. 71:282-91. (2013)

(5) Hampson et al. Cannabidiol and (-)Delta9-tetrahydrocannabinol are neuroprotective antioxidants. Proc Natl AcadSci U S A.95(14):8268-73. (1998).

(6) Pryce et al. Neuroprotection inExperimental Autoimmune Encephalomyelitis and Progressive Multiple Sclerosis by Cannabis-Based Cannabinoids. J Neuroimmune Pharmacol. 2014 Dec 24. [Epub ahead of print]

(7) García-Arencibia et al. Evaluation of the neuroprotective effect of cannabinoids in a rat model of Parkinson’s disease: importance of antioxidant and cannabinoid receptor-independent properties. Brain Res. 1134(1):162-70. (2007).

(8) Russo EB. Cannabinoids in the management of difficult to treat pain. Therapeutics and Clinical Risk Management. 4(1):245-259.(2008).


Infos sur CBD à lire impérativement !

Cette article est uniquement à titre informatif.
Les informations viennent d'études scientifiques et sont rapportées à titre informatif et ne sont pas là pour encourager la consommation du "Cannabis" ou "chanvre" et leurs dérivés.

Nous rappelons que pour la loi Françaide :

- Le CBD n'est pas un médicament
- Le CBD ne doit pas être proposé dans un intérêt thérapeutique.

Le CBD (Cannabidiol) extrait est 100% naturel et provient du chanvre issue d’une culture industrielle. Le CBD est obtenu à partir d’une extraction au CO2 suivi d’un processus spécial permettant d’obtenir une haute qualité de CBD. Le CBD ne contient aucune substance psychoactive, ni de THC (0.2% max). Tous les ingrédients sont conformes aux réglementations en vigueur.


Faites défiler vers le haut