Le DYO (Do It Yourself) est une tendance d'origine Américaine datant du début du XXe siècle qui consiste a confectionner ou réparer soi-même les objets de la vie courante.

Cette pratique s'est largement développée auprès des communautés étudiantes aux Etats Unis dans les années 70, avant d'arriver en France au début du XXIe siècle.

Vous l'avez déjà compris, cet article vous explique donc comment créer vous-même votre liquide pour cigarette électronique !

Cela vous permettra de faire de belles économies en échange bien sur d'un peu d'implication personnelle et d'un petit investissement de base.

Nous allons aborder la question pour la nicotine et pour le CBD !

E-liquide à la nicotine



Avant de confectionner votre e-liquide, vous devez vérifier les caractéristiques techniques de votre cigarette électronique.

Il existe deux types majeurs de machines : le matériel dit "débutant" adapté au propylène glycol, et le matériel dit "confirmé" adapté à la glycérine végétale.

Le propylène glycol est trop fluide pour le matériel "confirmé" avec lequel il présentera des fuites tandis que la glycérine végétale est trop épaisse pour le matériel "débutant" avec lequel les résistances brûleront faute d'absorption.

Il sera donc nécessaire d'ajuster le ratio propylène glycol/glycérine végétale de votre liquide en fonction de votre cigarette électronique !

Pour cela rien de plus simple : l'écran de votre cigarette affiche la valeur de résistance de son clearomiser.

Si cette valeur est supérieure à 1,3 Ω (Ohm), votre matériel demande un ratio élevé de propylène glycol (70/30 est l'idéal)

Inversement, si cette valeur est inférieure a 0,7 Ω, le ratio sera plus élevé en glycérine végétale (30/70 voir 20/80).

Si la valeur est proche de 1 Ω, un ratio 50/50 sera parfait !

Attention, car Il existe de petits clearomiseurs aux valeurs de résistances inférieures à 1 Ω inadaptés à la glycérine, pour les démasquer, observez la taille des résistances, elles ont souvent le même format que les résistances adaptées au propylène !

On appelle le mélange de propylène et de glycérine la base; il est possible de la faire soit même avec les deux ingrédients ou bien de l'acheter toute prête dans un e-cig shop.

Une fois la base prête, il faudra y ajouter des arômes et de la nicotine.

Mettons maintenant la théorie en pratique :

Voici une recette pour 100 ml de liquide aromatisé tabac en 50/50 PG/VG avec 6 mg de nicotine, cette recette est compatible avec la majorité des cigarettes électroniques.

60 ml de base 50/50 + 3 boosters 20 mg de nicotine 50/50 + 10 ml d'arôme tabac.

Vous pouvez mélanger les ingrédients dans n'importe quel ordre, cela n'a pas d'importance.

En revanche, un temps de maturation (stepping) est nécessaire pour que l'arôme dévoile son plein potentiel.

Ce temps de maturation va de quelques heures pour les arômes fruités à trois semaines pour les arômes tabac qui sont plus complexes.

Après quoi vous voici en mesure de savourer le fruit de votre labeur !

E-liquide au CBD



Le principe pour faire un liquide au CBD est le même que pour un liquide à la nicotine : nous diluerons un concentré de CBD dans une base à laquelle nous ajouterons éventuellement des arômes.

Un détail est cependant à retenir, les liquides au CBD sont inadaptés au matériel conçu pour les bases à haut ratio de glycérine.

En effet, ce matériel délivre une chauffe trop intense qui dénature le gout et la molécule de CBD.

Au vu du prix de cet ingrédient, il serait dommage de ne pas en profiter pleinement.

En revanche, le matériel conçu pour les bases à haut ratio de propylène sera très bien !

Nous vous recommandons donc le Q16 de chez Justfog, il est parfait pour cet usage.

Il s'avère en outre que le propylène glycol est un bien meilleur porteur d'arômes que la glycérine végétale.

C'est pourquoi la grande majorité des liquides au CBD disponibles sur le marché proposent un ratio 80/20, a quelques exceptions près.

Il reste à choisir maintenant le type de CBD et les arômes à ajouter à cette base en 80/20.

Le marché propose différentes extractions de CBD, pour le cas d'un e-liquide il sera primordial de se tourner vers une extraction dite "full melt" c'est à dire sans impuretés.

L'isolat de CBD à 99% est tout indiqué pour cet usage, mais il n'a pas de saveur... Il faudra donc l'associer à l'arôme de votre choix, il en existe au chanvre.

Vous avez la possibilité d'opter pour un isolat de CBD infusé aux terpènes, dans quel cas vous pourrez vous passer d'arôme.

Il en existe par exemple auprès du fournisseur Britannique CBD life offrant les saveurs de la Super Lemon Haze ou encore Grandady Purple.

Encore une fois, maintenant que la théorie est dite, passons à la pratique !

Voici deux recettes pour obtenir 10 ml de liquide en 250 mg de CBD soit 25% de concentration de principes actifs, l'une à partir d'isolat de CBD pur avec un arôme, l'autre à base d'isolat infusé aux terpènes.

9 ml de base 80/20 + 1 ml d'arôme + 0,25 gramme d'isolat de CBD;

10 ml de base 80/20 + 0,25 gramme d'isolat de CBD infusé aux terpènes.

La première recette demandera un temps de maturation plus ou moins long en fonction de l'arôme choisi (de quelques heures pour un fruité à 3 semaines pour un tabac) tandis que la seconde sera immédiatement prête à déguster.

Vous pouvez bien sur ajuster le taux de CBD selon vos besoin, pour information le marché offre des concentrations allant de 30 à 1000 mg pour 10 ml de solution finale.

Bonne dégustation !


Faites défiler vers le haut