Vous avez fait l'acquisition d'un vaporisateur portable de la firme Dynavap?

Nous vous félicitons pour ce choix judicieux, car il s'agit du meilleur vaporisateur à chauffe manuelle du marché !

Petit, simple et surtout redoutablement efficace, il nécessite néanmoins d'être compris afin d'en tirer le meilleur.

Vous êtes au bon endroit, nous vous donnons 10 trucs et astuces pour maîtriser au mieux votre vaporisateur portable Dynavap !

Logo Dynavap

Contrôle de température du Dynavap

Le contrôle de température est possible avec les vaporisateurs portables Dynavap !

Si vous chauffez le capuchon de façon circulaire à son milieu, vous devriez vaporiser à 170-190°C environ, selon la puissance de votre briquet.

En chauffant à proximité de la double cloison (qui déclenche le "clic-cloc") du fond du capuchon, nous avoisinerons les 150°C.

En chauffant l'autre extrémité du capuchon, celle en contact avec le corps du vapo, vous dépasserez les 200°C et pouvez obtenir une subcombustion !

Ainsi, entre ces deux repères, vous avez déjà de nombreuses possibilités a explorer pour trouver chaussure à votre pied !

Taille du bol en Titane ajustable

Le bol en titane des vaporisateur Ti Woody, Nonavong et Omnivong (ce n'est pas le cas des bols en inox du M et du Shadow) offrent la possibilité de régler la contenance en plante.

Vous pourrez constater la présence d'encoches sur la paroi interne de la chambre de vaporisation, afin d'y loger la grille selon le dosage que vous souhaitez vaporiser.

Pour ce faire, déboîtez la tête du vaporisateur et retirez en le capuchon.

Bouchez l'entrée de la tête avec votre pouce, puis insérez le tube interne (condenseur) par l'autre coté et poussez la grille avec dans les encoches de votre choix.

A chaque changement d'encoche, vous pourrez entendre un petit "clic" et ressentir un petit choc.

Comment refroidir le cap du Dynavap

Nous devons respecter la procédure des "clic-cloc" émis par le capuchon lorsqu'il est chaud puis froid afin d'éviter la combustion.

Parfois, lorsque le temps nous manque, nous voudrions pouvoir passer outre...

Cela ne sera jamais possible, mais nous pouvons cependant accélérer le temps de refroidissement en faisant reposer le cap sur une surface froide !

Cette surface peut être un miroir, la coque d'un briquet tempête en métal, le marbre d'une table basse, le couvercle ou l'aimant d'un grinder en métal... soyez ingénieux !

Le Dynastash est d'ailleurs équipé d'un aimant destiné à cet usage.

Vaporiser des concentrés avec le Dynavap

Les vaporisateurs Dynavap sont destinés à la vaporisation de plantes, mais il est possible de les utiliser avec des concentrés pour pratiquer l'aromathérapie.

En effet, si vous placiez un concentré directement dans la chambre de vaporisation avant d'activer la chauffe, il fonderait et coulerait dans le tube interne du vaporisateur.

Cela signifierait gâchis et perte de temps, car il faudrait procéder au nettoyage.

Ainsi, nous enroberons le concentré de coton japonais organique biologique non blanchi avant de l'insérer dans le bol afin de le protéger, le coton absorbera toute liquéfaction du concentré.

Il est aussi possible de placer le concentré entre deux couches de plantes dans le bol !

Le capuchon fuyard

Vous avez peut-être constaté que le capuchon sursaute lorsqu'il "clic-cloc" après la chauffe.

Ceci est dût à la vibration que produit le signal sonore lorsqu'il est émis.

Au bout de plusieurs chauffes, la capuchon ne sera plus du tout à la place où nous l'avions placé, et cela pourrait fausser le contrôle de température.

Pour vous éviter cela, retirez le capuchon du vaporisateur (lorsqu'il est froid bien entendu) et pincez le fermement entre vos doigts afin de le déformer légèrement.

Cela aura pour effet de le rendre plus serré, et il restera à sa place lors de la chauffe.

Dynavaper avec un briquet bic classique

Les vaporisateurs Dynavap sont exclusivement destinés à un usage au briquet tempête, soit briquet à flamme bleue.

Utiliser un briquet bic classique est inadapté, car la chauffe sera lente et laissera de la suie noire sur le capuchon.

Ceci est dût à la partie jaune de la flamme du briquet bic, qui dégage une combustion de gaz alors que les flammes bleues n'en dégagent pas.

Cependant, vous pouvez constater que la partie inférieure de la flamme d'un bic est bleue !

Utilisez la pour chauffer votre cap, et vous verrez qu'il ne présentera que très peu de suie en comparaison avec l'usage de la partie jaune de la flamme.

Un filtre pour garder le condenseur propre

Le tube interne de notre vaporisateur Dynavap se couvrira de résidus de condensation de vapeur avec le temps, et demandera un nettoyage.

Cependant, il est possible de diminuer la fréquence des nettoyages avec la technique que je vais vous donner.

Il s'agit de placer un filtre de coton organique ou de fibre de chanvre (celle distribuée par Dynavap est optimale) sous la grille du cap.

Pour ce faire, retirez la grille, et placez au fond de la chambre un peu de fibre avant de replacer la grille.

Vous pourrez constater après quelques cycles de vaporisation que votre condenseur reste propre, et que le filtre à absorbé tout les résidus.


Faites défiler vers le haut